L’air 

Dessin, Fusain sur papier, 400cm×150cm, noir et blanc, 2016

« Pour parvenir à ce résultat, il faut un long entraînement. Une idée ou un concept, seuls, ne suffisent pas. La maturation vient grâce à une longue et profonde pratique. Il faut sentir que le travail prolonge votre propre corps, comme le geste» Park Seo-Boqui a dit. Pour moi, le dessin ou la peinture comme les médicament, je suis malade, j’ai pris le médicament, je me suis sent bien, donc, j’ai fait le dessin dans grande format, j’ai toujours fait le même geste, mon intention c’est pour rempli le papier, mais mon cœur et mon âme sont de plus en plus vidées. Je pense que il faut pratiquer dans l’art, aussi l’artiste comme le derviche dans le champ de l’art.